Archipel 2017

la presse en parle

Tribune de Genève du 24 mars 2017

«A l’heure des répétitions, la salle de l’Alhambra est traversée par des phénomènes sonores aux textures saisissantes.» (Rocco Zacheo)
Télécharger l'articleSite du journal

Scènes Magazine du 1er mars 2017

Archipel
«Un vent de jeunesse souffle sur le festival.» (Sébastien Cayet)
Télécharger l'articleSite du journal

ARCHIPEL MISE SUR LA JEUNE GÉNÉRATION
«Je pense qu'il est plus que jamais nécessaire de repenser le concert traditionnel.» (Marie-Sophie Péclard)
Télécharger l'articleSite du journal

Le Matin 2.2.2017

«ENSEMBLE», THÈME DU FESTIVAL ARCHIPEL 2017
«Le festival va réaffirmer le modèle social de la musique du 24 mars au 2 avril à Genève.»
Télécharger l'articleSite du journal

LeProgramme.ch du 24 février 2017

LeProgramme.ch du 24 février 2017
«Le festival Archipel réunira les pointures de la musique contemporaine du 24 mars au 2 avril dans divers lieux de la ville. Parmi eux, trois ensembles genevois participeront à l’événement à la salle de l’Alhambra.» (Alexandra Budde)
Télécharger l'articleSite du journal

Nouvelles.ch du 10 mars 2017

Ensemble, c'est tout!
«Découvrez des créations mondiales ou des premières suisses. Japon, Etats-Unis, Finlande, Belgique, Argentine, Salvador, Suisse font partie du palmarès musical qui résonnera dans plusieurs lieux du canton.» (Nouvelles.ch)
Télécharger l'articleSite du journal

Le Temps du 10.2.2017

Archipel, l’art d'«être ensemble»
«Le Festival Archipel voit grand pour sa prochaine édition en mars. Sous le mot d’ordre «Ensemble», le directeur Marc Texier multiplie les initiatives en faveur des jeunes musiciens et compositeurs fraîchement sortis des hautes écoles a n qu’ils puissent s’insérer dans le milieu professionnel.» (Julian Sykes)
Télécharger l'articleSite du journal

Tribune de Genève du 2.2.2017

Archipel, ou le bonheur de jouer ensemble
«Le rendez-vous de musique contemporaine célèbre le foisonnant paysage helvétique et invite des figures incontournables.» (Rocco Zacheo)
Télécharger l'articleSite du journal

Le Courrier du 6.2.2017

Ensemble, le thème du festival Archipel 2017
«Dans une Europe qui se divise, les musiciens sont une sorte de modèle, de par leur façon de vivre, de voyager, d’ignorer les frontières, de collaborer et finalement de s’accorder pour atteindre une certaine harmonie.» (ATS)
Télécharger l'article

Go Out n°49 mars 2017

Explorations acoustiques
«Ne se cantonnant pas au domaine de la musique au sens strict, le festival permet de découvrir toutes sortes de créations innovantes appartenant au domaine du théâtre, de la vidéo ou de l’installation, en confrontant des auteurs originaires de dix-huit pays.» (Laurence Amsalem)
Télécharger l'articleSite du journal

Le Dauphiné Libéré du 23 mars 2017

Avec Archipel, goûtez la musique d’aujourd’hui
«En apparence un rien pointu (les grands noms de la musique contemporaine comme Kaija Saariaho ont moins de notoriété que les stars de la Star’Ac), Archipel est en réalité très ouvert. Car son propos est justement de faire sortir les concerts contemporains de leur carcan. Installations multimédias, théâtre musical, opéra, performances, événements en plein air, ciné-concert sont en effet dans l’ADN d’un festival qui donne aussi la part belle aux talents émergents.» (Dauphiné Libéré)
Télécharger l'articleSite du journal

Le Courrier du 23 mars 2017

Tous ensemble pour la musique contemporaine
««Je suis convaincu qu’un festival de musique contemporaine, n’est pas qu’un moment de ­divertissement intellectuel d’art d’aujourd’hui, mais que nous avons aussi une mission.» Directeur d’Archipel depuis 2006, Marc Texier, développe des projets axés sur la formation de jeunes instrumentistes et compositeurs qui collaborent, durant le festival, avec des professionnels dans le cadre de quatre académies.» (Anya Leveillé)
Télécharger l'articleSite du journal

(im)pulse n°1 - mars 2017

5+5 rencontre abyssale
«La curiosité nous a poussé à nous adresser à des créateurs avides d’ex- périmentations fraîches et de remises en question techniques. Avec William Blank, Ricardo Eizirik, Jürg Frey, Thomas Kessler et Oscar Bianchi, nous avons réuni ces compo- siteurs, chacun unique dans son esthétique et rassemblés par une commune ouverture à la nouveauté.» (Theo Nabicht)
Télécharger l'article