Alex Mincek

Chamber Concerto  (2013)  #20mn — première suisse

« Au moment où j’écris ces notes de programme, je suis encore en train de composer. C’est pourquoi, je ne proposerai pas de description détaillée de la musique, car il est tout à fait possible que des changements significatifs interviennent encore entre aujourd’hui et la création. Par contre, je vais partager avec vous quelques considérations musicales plus larges en rapport avec la genèse de l’œuvre ».

Lorsque l’on m’a demandé d’écrire une pièce pour la même formation instrumentale que le Concerto de Chambre de Ligeti, la première question que je me suis posée était de savoir s’il fallait considérer l’œuvre de Ligeti comme une référence ou si l’instrumentation

devait être considérée comme un modèle abstrait, sans référence particulière. Finalement, j’ai décidé d’écrire mon propre « Concerto de Chambre », en hommage à Ligeti.

Ma pièce est composée de nombreux mouvements, chacun consacré à certaines de mes préoccupations musicales rejoignant celles de Ligeti – en particulier dans son Concerto de Chambre. Parmi elles comptent notamment une fascination pour les mécanismes et leurs dysfonctionnements, un intérêt particulier pour les différents types de processus musicaux et pour les textures dynamiques pouvant être perçues immédiatement comme des agrégats généralisés, mais dont les caractéristiques perceptives permettent à l’auditeur d’alterner entre la reconnaissance de parties à la structure unique et un tout indifférencié.

Alex Mincek