Robert H. P. Platz

Compositeur allemand né le 16 août 1951 à Baden-Baden

D.R.
En concert
Magma Holliger - ve 11.3 18h
Œuvres jouées
Wunderblock

Robert HP Platz étudie la composition avec Wolfgang Fortner au conservatoire de Freiburg et la direction d'orchestre avec Francis Travis. En 1973, il va suivre à Cologne une formation auprès de Karlheinz Stockhausen.

En 1978-1979, il obtient une bourse de la Fondation Heinrich Strobel de la Radio Südwestfunks qui lui permet de se rendre aux États-Unis et à Paris. En 1980, il participe au Cursus de composition et d'informatique de l'Ircam. Il y compose Chlebnicov (1980) pour ensemble et bande créé au festival de la SIMC (Société internationale pour la musique contemporaine) à Bruxelles en 1981.

De 1983 à 2001 il dirige l'Ensemble Köln qu'il a fondé et pour lequel des compositeurs tels que Hosokawa, Huber, Scelsi, Stockhausen ou Xenakis ont écrit. En tant que chef d'orchestre, il est invité à la tête de l'Ensemble Modern, le Klangforum et der Reihe Wien, le Deutschen Symphonieorchester, l'Orchestre de la Radio WDR, l'Orchestre symphonique de la SWR Freiburg/Baden-Baden et Stuttgart, l'Orchestre philharmonique de la Radio NDR de Hannovre, le Niederrheinischen Symphonikern, l'Orchestre Philharmonique du Luxembourg ainsi que celui du Bayerische Staatsoper. Il dirige plus de trois cent créations à travers toute l'Europe, aux États-Unis et au Japon, dans des festivals tels Musik der Zeit (WDR), Musica de Strasbourg, les Rencontres internationales de musique contemporaine de Metz, les festivals de Hollande, de Salzburg, de Donaueschingen et Music Today de Tokyo. Il est le premier chef invité de l'ensemble Alternance à Paris et Musica d’Insieme à Milan.

En 1989-1990, une bourse Künstlerhof Schreyahn est à l'origine de son œuvre Schreyahn. En 1990, à l'invitation la Fondation Rockefeller,

Robert HP Platz est en résidence à la villa Serbelloni. Il est, deux ans plus tard, en résidence au Japon où il compose up down strange charm (1996-1998), commande du festival d'Akiyoshidai, du Schömerhauses Klosterneuburg (Wien Modern) et de la WDR, qui sera créé à Witten.

Ses compositions sont principalement dédiées à la musique de chambre, d'ensemble et à la scène, comme Verkommenes Ufer, composition scénique sur un texte de Heiner Müller (1983-1986). Pièce noire pour ensemble et bande est née d'une commande de l'Ircam. Elle a été conçue comme scène finale d'une œuvre de théâtre musical, Dunkles Haus (Sombre maison), pour voix et ensemble instrumental (1990-1991).

Robert HP Platz conçoit ses pièces comme le tout d'une même œuvre dans laquelle prédomine un travail sur la spatialisation physique des instruments et une écriture basée sur ce qu'il appelle une « polyphonie de forme ».

Parmi ses œuvres récentes, le cycle de musique de chambre Wunderblock (2008) comprend les œuvres next, Kiefer et Sekundenstücke et le cycle Branenwelten pour instruments solistes ou ensemble de chambre dont le sixième opus pour piano et electronique est créé au festival Éclat en février 2012.

Depuis 1990, il enseigne la composition à l'École supérieure de Maastricht. En outre, il est invité comme conférencier dans de nombreux pays. Il donne notamment des master classes à Darmstadt en 1986, 1996 et 2002, ainsi qu'au Japon, en Pologne, aux Pays-Bas et aux États-Unis. Il est directeur artistique du Festival d'automne Schreyahn depuis 2000 et membre du Centre de recherches et de formation musicales de Wallonie (CRFMW) de Liège depuis 2005.

© Ircam-Centre Pompidou, 2012